Le Jardin de la Motte

Un patrimoine historique à préserver

L'ancienne motte castrale qui trône au cœur de la ville est un vestige essentiel et prestigieux de l’histoire de Mauguio, puisque c’est la plus grande motte castrale de tout le Sud de la France conservée en l’état. Suite à la décision préfectorale du 10 mars 2014 le label « jardin remarquable » a été attribué au jardin public de "La Motte". De style « paysager à la Française », le jardin de la Motte est conçu sur le modèle du square Planchon situé à Montpellier, du Jardin des Poètes à Béziers et des Buttes Chaumont à Paris.

Jardin de la MotteDepuis son édification vers 960, jusqu’à sa transformation en jardin au début du XXe siècle, elle est le symbole de l’identité melgorienne.

En 1820, la municipalité achète la motte, alors propriété privée, consciente de l'attachement des Melgoriens à cette butte.
En 1890, l'architecte A.Goutès dessine les plans du futur jardin public aménagé pour la promenade avec ses terrassements et ses plantations. Il dessine également les plans de la Tour de la Motte en 1891 ainsi que les portails et les grilles de clôture.

En 1902, la municipalité approuve un projet de lavoir public. La commune décide alors d'installer un château d'eau qui va alimenter le lavoir et les fontaines publiques en eau courante.

Au sommet de la motte, on creuse en 1903 un réservoir d'eau potable enterré et surmonté d'un belvédère. Il est raccordé à un puits situé en contrebas dans la chambre des vannes. Une pompe aspirante et refoulante est installée, actionnée par une éolienne, afin d'amener l'eau du puits au réservoir. Les jours sans vent, un moteur à pétrole prend le relais.

Jardin de la MotteAu début du siècle, parallèlement à l’installation du service des eaux, on aménage la butte de la Motte en jardin public, élément nouveau d'urbanisme. De style « paysager à la Française », le jardin de la Motte est conçu sur le modèle du square Planchon situé à Montpellier, du Jardin des Poètes à Béziers et des Buttes Chaumont à Paris.
Les bordures, la grotte en rocaille et ses chemins évoquent les parcours imaginaires des labyrinthes chers aux romantiques du XIXe siècle. Le belvédère offre une vue panoramique sur les toits du village, le Pic Saint Loup et la Méditerranée.
Au fil des années, la Motte devient un vrai jardin d'agrément et un lieu de promenade dominicale.
C’est une petite merveille qui fait les délices des visiteurs et la fierté des Melgoriens.
La municipalité de l’époque contribue à son aménagement et à son embellissement en le dotant de nombreux éléments décoratifs, signes extérieurs de richesse comme les somptueuses grilles en fonte, la grande variété d’espèces végétales méditerranéennes et exotiques.

Ce jardin « post romantique », autrefois très fleuri et paré de nombreuses essences exotiques, a été classé en 1992 au titre de la Protection des Sites Naturels.

Depuis 2008, l'ancienne motte féodale, les aménagements hydrauliques avec le réservoir, le belvédère et l'ensemble du jardin sont inscrits au titre des Monuments historiques.

En 2009, la réhabilitation du jardin le fait revivre et lui redonne sa fonction initiale de "jardin de ville" par excellence. La Motte est le symbole de l'identité melgorienne, car ce lieu cristallise l'identité du village. Le jardin de la Motte fait la couverture du « Temps des jardins » à l’initiative de l’Association des Parcs et Jardins du Languedoc-Roussillon.

En 2010, les travaux de réhabilitation du réservoir-belvédère sont récompensés par le prix régional des "Rubans du patrimoine".

Horaires d’ouverture au public du Jardin de la Motte et du Square de la Victoire :

Hiver : du 1er novembre au 31 mars
Tous les jours de 8h00 à 17h00, sauf lundis et jours fériés
Le dimanche de 9h30 à 17h00

Eté : du 1er avril au 31 octobre
Tous les jours de 8h00 à 19h00 sauf lundis et jours fériés
Le dimanche de 9h30 à 18h30

Exceptionnellement, le Jardin est fermé pendant la fête votive (semaine du 15 août)