Qui peut prétendre à un logement social ?

Toutes personnes (de nationalité française ou de nationalité étrangère et admise à séjourner régulièrement en France) entrant dans des revenus fiscaux* énoncés ci-dessous peuvent prétendre à avoir un logement social.

Logements P.L.A.I. (Prêt Locatif Aidé d'Intégration)

Les P.L.A.I. sont destinés aux personnes avec des revenus modestes.
Si les revenus des locataires augmentent et dépassent les plafonds autorisés, les bailleurs sociaux appliquent un surloyer de solidarité**.
Les loyers P.L.A.I. sont les plus bas de ceux qui sont appliqués pour les logements sociaux. Le montant maximal est fixé par l’État.

Plafonds de revenus du P.L.A.I.

Catégorie de ménages
Plafond (en €)
1 pers. seule
11 060
2 pers., sans pers. à charge à l'exclusion des jeunes ménages***
16 115
3 pers. ou 1 seule avec pers. à charge ou jeune ménage***
19 378
4 pers. ou 1 seule avec 2 pers. à charge
21 562
5 pers. ou 1 seule avec 3 pers. à charge
25 225
6 pers. ou 1 seule avec 4 pers. à charge
28 431
Par pers. supplémentaire
3 171

Logements P.L.U.S. (Prêt Locatif à Usage Social)

Le PLUS finance la création des logements sociaux classiques. Les loyers maximaux des logements PLUS sont un peu supérieurs à ceux des PLAI.

Plafonds de revenus du P.L.U.S.

Catégorie de ménages
Plafond (en €)
1 pers. seule
20 211
2 pers., sans pers. à charge à l'exclusion des jeunes ménages***
26 856
3 pers. ou 1 seule avec pers. à charge ou jeune ménage***
32 297
4 pers. ou 1 seule avec 2 pers. à charge
38 990
5 pers. ou 1 seule avec 3 pers. à charge
45 867
6 pers. ou 1 seule avec 4 pers. à charge
51 692
Par pers. supplémentaire
5 767

Logement P.L.S. (Prêt Locatif Social)

Le PLS a remplacé le PLI, logement dit intermédiaire. Ce type de logement est destiné aux classes moyennes. Le plafond de ressources exigé du locataire est supérieur de 30 % au plafond demandé pour un logement social classique.

Plafonds de revenus du P.L.S.

Catégorie de ménages
Plafond (en €)
1 pers. seule
26 144
2 pers., sans pers. à charge à l'exclusion des jeunes ménages***
34 913
3 pers. ou 1 seule avec pers. à charge ou jeune ménage***
41 986
4 pers. ou 1 seule avec 2 pers. à charge
50 687
5 pers. ou 1 seule avec 3 pers. à charge
59 627
6 pers. ou 1 seule avec 4 pers. à charge
67 200
Par pers. supplémentaire
7 496


Certaines difficultés sociales donnent un caractère prioritaire dans l’attribution d’un logement social, notamment pour le public relevant des critères suivants :
  • les personnes éligibles au logement social qui n’ont pas reçu de réponse à leur demande de logement après un délai anormalement long (36 mois dans l’Hérault).
  • les demandeurs d’un logement social non logés ou mal logés (personnes dépourvues de logement, menacées d’expulsion sans relogement, hébergées ou logées temporairement, logées dans des locaux insalubres ou dangereux, logées avec un enfant mineur ou une personne handicapée dans des locaux sur-occupés),
  • les demandeurs d’hébergement (hébergement, établissement ou logement de transition, logement-foyer ou résidence hôtelière à vocation sociale).


* Le revenu pris en compte est le revenu fiscal de référence notifié ligne 25 de votre avis d'imposition.

** Une fois installé dans les lieux, l’organisme HLM est en droit de vous réclamer un supplément de loyer de solidarité si vos revenus ont évolué et excèdent les plafonds requis pour leur attribution.

*** Un couple (quel que soit le statut) composé de deux conjoints dont la somme des âges révolus est au plus égale à 55 ans constitue un jeune ménage.